Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 08:35

Bref historique du Damier Villeurbannais - ex Damier Lyonnais

 

L’histoire de ce cercle est plus que centenaire : un document ancien cite les noms des damistes lyonnais en 1847 dans « Le traité du maître parisien Grégoire ». Le 1er juillet 1895, ces joueurs se retrouvèrent sous l’appellation de « Réunion des Damistes du Rhône ». À partir de 1880, au gré des créations ou disparitions d’établissements, les damistes se réunirent à la Brasserie Charroin, (plus tard Grande Brasserie de la Guillotière, place du Pont, aujourd'hui disparue), au Café du XXe siècle (rue de la République, également disparu), au Café de la Gaule, rue Puits-Gaillot... Le Progrès illustré, supplément du journal lyonnais Le Progrès publiait des problèmes de dames, déjà à cette époque, sous la rubrique « Récréations et jeux d’esprit ». Sous le patronage du journal, furent organisés de grands concours annuels du Rhône à partir de 1892. Dans cette continuité, la Société récréative dite « Le Damier Lyonnais » fut créée et déclarée à la préfecture du Rhône le 7 juin 1901, puis, le 9 septembre 1901, dans les formes prévues par la nouvelle loi sur les associations du 1er juillet 1901. Son siège fut fixé à la Brasserie Raspail, 2, cours Gambetta. Plus tard, le siège du damier fut transféré à la Grande Brasserie de la Guillotière, place du Pont (place Gabriel Péri actuelle), puis à la grande Taverne Rameau, et, en 1952, au café de la Manille, 33 rue Tupin

À cette époque l’étoile montante du Damier Lyonnais était Marcel Bonnard, déjà champion de Lyon, Il le sera à six reprises entre 1910 et 1935, et pendant dix années consécutives de 1948 à 1957. En 1907, Marcel Bonnard avait 19 ans. Il fit connaissance en juin 1907 d’Alfred Molimard, futur médecin, et l’initia aux dames. En 1909 remplaçant Bonnard, Molimard se classa deuxième au tournoi international de maîtres de Paris, puis, en 1928, devint vice-champion du monde.

Entre les deux guerres, de nouvelles étoiles se levèrent au Damier Lyonnais, comme Abel Verse venu du Damier Viennois, champion de Lyon en 1934, 1936, 1937 et 1939, puis champion de France en 1939.

En 1962, Georges Post, ancien commandant et pilote de chasse dans l’armée de l’air, champion d'Algérie et d'Afrique du Nord, maître national et maître problémiste, rejoignit le Damier Lyonnais.

Fidèle à sa tradition d’excellence, le Damier Lyonnais  a continué à se distinguer avec deux autres champions de France : Jean-Pierre Rabatel en 1972 et 1978 et Jean-Pierre Dubois en 1982.

En 1986, pour des raisons logistiques, le club a dû s’installer à Villeurbanne devenant le Damier Villeurbannais – ex Damier Lyonnais. Les nouveaux statuts ont été approuvés par l’assemblée générale constitutive le 8 février 1986.

Depuis octobre 2004, son siège est situé : Maison Berthy Albrecht, 14 place Jules-Grandclément, 69100 Villeurbanne.

J. Brunier

Partager cet article

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire du club
commenter cet article

commentaires