Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 22:08

Au Championnat de France Open 2009 des logiciels de Jeu de Dames à Arleux (59 Nord),
la victoire revient à TD KING logiciel (programmé par Ton Tillemans) face à une redoutable concurrence avec en particulier Damy et Kingsrow.
Félicitations à Ton.

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 TOTAL Clt
1 TD King   1 1 1 1 2 1 2 2 11 1
2 Damy 1   1 1 2 0 2 2 2 11 2
3 KingsRow 1 1   1 1 2 1 1 2 10 3
4 Damage 1 1 1   1 1 1 2 2 10 3
5 Sjende Blyn 1 0 1 1   1 1 2 2 9 5
6 Tornado 0 2 0 1 1   1 1 2 8 6
7 Dam 2.2 1 0 1 1 1 1   1 1 7 7
8 Horizon 0 0 1 0 0 1 1   2 5 8
9 Dream 0 0 0 0 0 0 1 0   1 9


Commentaires sur forum FFJD

Photos du tournoi

 

 

Questions sur les bases de données de fin de partie

Pour les compétitions entre humains, il est bien sûr interdit aux compétiteurs d'utiliser des recueils de fins de partie (comme celui d'Avid ou les fins de partie de Moser), de même que tout damier magnétique, ou tout instrument électronique qui pourrait l'aider dans sa réflexion.

Par contre les logiciels utilisent presque tous des bases de données de fin de partie, ou les coups peuvent avoir été précalculés pendant des jours, des semaines ou des mois. Ces précalculs ne sont plus de la réflexion du logiciel, mais du "par coeur", tout comme l'utilisation du receuil d'Avid ne sont pas non plus de la réflexion pour un humain.

Le fait d'avoir précalculé des finales pendant plusieurs jours est un avantage considérable par rapport à celui qui doit calculer dans le temps qui lui est imparti pour faire sa partie.

De l'utilisation de ces bases de données, en découle une certaine inégalité des chances. Et si on accepte cette inégalité pour les logiciels, pourquoi devrait elle être refusée aux humains?

Faut-il donc autoriser pour les logiciels et les humains ces données précalculées, ou faut-il un traitement différent selon qu'il s'agit d'un humain ou d'un logiciel?

Partager cet article

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Logiciels de Jeu de Dames
commenter cet article

commentaires

Arnaud CORDIER 19/05/2009 14:57

Absurde.
Un humain peut aussi avoir étudié longuement les fins de partie à la maison et savoir par exemple gagner un final scouppe sans même y réfléchir, tandis qu'un joueur qui ne l'a pas étudié peut laisser filer le gain. Toutes les phases de jeu (début et fin qui sont souvent l'objets d'une base de donnée chacune, et milieu qui reflète la "compréhension du jeu" proprement dite par le logiciel) font partie intégrante du développement du programme.