Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 07:25


1967 ou 1968 ?


Sijbrands, Werheim, X1, Simonata, X2,X3,X4,X5,X6,X7, Gantvarg, Leclerc

Y1, Y2, Y3, Y4, Y5, Y6, Y7

Z1,Z2, Andreiko, De Kluyver, Keller, Z3, Z4, Kolk, Rabatel, Z5

Wiersma, Tschegolev, Germain, Roozenburg, Kouperman, Baba Sy, Cazemier, Mostovoy, Drost

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 08:07

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 21:43


Ce petit village du Rhône,  grand producteur de beaujolais a aussi possédé un club de jeu de dames.

Le cellier du grand saint vincent abritait cette fresque de "La partie de dames".

Nul doute que le peintre avait aussi abusé du beaujolais puisque l'on peut compter 7  cases noires.

Le président du club, Jean Nesme, était aussi producteur. Rollet était également membre du club. Chaque année un tournoi était organisé à Quincié.  Michel Hisard ainsi qu'un joueur Amiénois (encore en activité) ont participé à l'un de ces tournois.

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 21:34
Consultation sur google  du livre : Lallement 2eme volume AN X (1801)

Les blancs gagnent



Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 21:55

 

 

 

Les parties d’échecs et de dames pouvaient fort mal se terminer comme le montre l’illustration ci-dessus.

 

A droite (acte 1)  et à gauche (acte 2), on retrouve les 2 mêmes joueurs, après le gain de la partie par le rouge.

 

La « tabula » (nom des plateaux de jeux de l’époque) comporte 80 cases à droite, et 72 cases à gauche.

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 21:48

Dans les années 75, une rencontre de coupe de France opposait l'équipe de Nîmes composée de Hisard, Biagianti, Rodriguez et Dalman à l'équipe de Grenoble composée de Mélinon André , Pagonis, Gros, Prat et Rabatel.

Roland Chappel nous avait trouvé un local proche du Damier Valentinois et arbitrait la rencontre.



Louis Dalman fut pendant des décennies l'animateur de tout le midi de la France, avec une trentaine de clubs échelonnés de Perpignan à Nice. En saison, il y avait un tournoi par semaine, tous initiés, voire organisés par Louis Dalman. La publicité était assurée par sa chronique hebdomadaire dans le journal communiste  "La Marseillaise" avec chaque Dimanche 4 diagrammes, les nouvelles, les annonces et résultats de tournois, et la liste de ceux qui avaient solutionnés les 4 diagrammes. Il avait également organisé dans sa chronique des concours de problèmistes et de solutionnistes.

Grâce aussi à lui, le club de Villeneuve les Maguelonne avait culminé à plus de 100 membres.
C'est aussi  lui qui avait déniché ... Michel Hisard.

Sa gentillesse et sa bonhommie faisaient l'unanimité, et aucun litige entre damistes ne pouvait lui résister plus de 2 minutes.

Il faut bien reconnaître qu'aprés sa disparition, la ligue (avant l'heure) du midi, s'est dégonflée comme une baudruche.
Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 19:09

En 1983, Elie Benyamine avait affronté Sijbrands en simultanée, et avait été le dernier a terminer sa partie.  Au premier plan, Mélick Muradian qui participait également à cette simultanée.

Le nouveau site de Laurent Descamps présente de nombreuses photos et vidéos  des championnats de France 1983 et 2004.
Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 14:12
Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 05:28


Au Damier Valentinois dans les années 80.

A cette époque, l'élite du club se composait de :
Bernard Guyenon qui avait organisé le championnat de France 1979
Roland Chappel professeur de Français (au fond  sur la photo)
Michel Sabater le problémiste bien connu des spécialiste et
Jean Durouge 

Impossible de retrouver le nom des autres membres du club présents sur cette photo.

Curieusement, aux tournois open du DV, nous avons également 2 autres professeurs de Français.
Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 22:34



Un souvenir du championnat de France 1967 à Amiens: la partie Matra Boucher avec au fond à droite Pierre Lucot, et à gauche Gérard Martin.

Robert Matra le grand-père de Benoit Matra était le champion du losange Barteling et participait à quasiment tous les championnats de France de l'époque.



Toulon : Championnat de France 1971

En 1971, Jean Delmas a joué en Nationale (probablement encore dénomée Excellence) à Toulon. Championnat organisé par Revest.

Nous étions 5 donc nous avons faits 3 tours soit 12 parties.
Je crois me souvenir que le résultat avait été le suivant:
1) Hisard 14
2) Verse, Delhom et Rabatel 12
3) Delmas 10

Comme à l'époque il fallait 0,75 de moyenne pour ne pas descendre de série, Jean Delmas s'était maintenu en Nationale, avant la création du capital-point en 1973.

C'est un peu à cause de ces 3 tours qu'un système de capital point a été envisagé avec des séries de 14 joueurs soit 13 rondes.

 

Kahane  s'était fait remarqué en promotion.

C'est aussi à Toulon qu'est décédé Li Tchoan King. Son état de santé l'avait fait progressivement descendre. Il jouait en Honneur en 69 à Perpignan, et en Promotion à Toulon.
Il était dans le même Hotel que Mélinon et Mme, Lacoste et Mme, et moi-même. Un matin alors que nous descendions tous pour aller au championnat, il a eu un vertige et est tombé dans l'escalier. Il s'est brisé plusieurs côtes, et a été emmené dans un hopital de Toulon.
Ensuite il est resté un peu plus d'une semaine en réanimation puis est décédé.

Il n'est pas le seul à avoir continué le jeu de dames malgré la diminution des facultés due à la maladie. Ce fut le cas de Dionis, Mélinon, Verse, Post et bien d'autres.

 

Repost 0
Published by DamierVilleurbannais - dans Histoire ancienne
commenter cet article